Deux mille onze, Para/Site Art Space, Hong Kong

Deux mille onze
Para/Site Art Space, Hong Kong

17.12.2011 - 04.03.2012








































Précédent Suivant

English


Traduction du communiqué de presse


Para / Site présente l’exposition collective Deux mille onze avec des oeuvres d’Olga Chernysheva, Heman Chong, Federico Herrero et John Smith.


Deux mille onze fait émerger une réflexion poétique mais lucide sur une année mémorable, avec sa succession d’événements historiques,avec ses espoirs et ses craintes, et son spectre d’implications majeures qui vont marquer notre avenir d’innombrables manières. Depuis les rues de tous les continents jusqu’aux niveaux du commerce mondial, 2011 a ouvert la possibilité réelle de dépasser le système du capitalisme néolibéral, dont la disparition était impensable durant les précédentes décennies et durant les premières années de la crise économique. Les espoirs et perspectives de changement sont néanmoins brouillés par un profond sentiment d’insécurité face aux événements en cours et hantés par les fantômes apocalyptiques remémorant la période précédant la seconde guerre mondiale.


Cette exposition à petite échelle ne souhaite pas se poser en documentaire des événements de l’année ni prédire ce qui va advenir. Son objectif est plutôt d’affronter les mutations profondes et rapides apportées à notre culture par l’évolution de l’histoire, en affirmant que seul le langage particulier de l’art possède l’opportunité unique nous permettant d’identifier les représentations les plus intimes et aspirations actuelles pour offrir des instruments essentiels donnant un sens à notre réalité et à notre avenir commun. Elle présente des oeuvres produites avant 2011, qui peuvent acquérir un nouveau sens à la lumière de contextes évolutifs :


L’oeuvre d’Heman Chong, produite en 2008, Monument aux gens que nous avons oublié par commodité (je te déteste), est l’installation d’un million de cartes de sociétés douteuses étalées sur le sol, marquant les objectifs et les termes du débat. L’allée des Cosmonautes (2008) de Olga Cherysheva montre une autre récente dégénérescence historique, provenant des ruines de l’Union Soviétique toujours existantes. The Black Tower de John Smith (1985-1987), révèle un paysage mental depuis les hauteurs de Thatxherist Britain, aube d’une ère qui s’achève, tandis que l’intervention in situ de Federico Herreo explore le discours de l’art dans l’approche du réel.










































Exposition du 17 décembre 2011 au 4 mars 2012. Para/Site Art Space, G/F, 4, Po Yan Street - Sheung Wan - Hong Kong. Tél.: +852 25174620. Heures d’ouverture : du mercredi au dimanche de 12h à 19.00h. Fermé les jours fériés.







































Archives 2011

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Heman Chong, "Monument to the people we've conveniently forgotten (I hate you)," 2008.
One million business cards. Courtesy of Vitamin Creative Space, Motive Gallery and STPI.


Heman Chong, "Monument to the people we've conveniently forgotten (I hate you)," 2008.

S’impliquant dans un commentaire modeste sur l’état du monde actuel, l’exposition transpose des implications particulières pour Hong Kong. Dans l’objectif durant l’année 2012 d’une manifestation dans la ville et sa région, sont évoqués les futurs débats concernant l’avenir géopolitique de Hong Kong et de sa région, compte tenu des décisions pouvant être prises entre la Chine et la position de Hong Kong dans le système international, ce qui amorce des débats dans son fragile espace public.