L'herbe va pousser sur vos cités
Hidde Van Seggelen Gallery, Londres (Royaume-Uni)

22.04 - 28.05.2011




















































































Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse


"Des couches entières de la population ont vécu pendant un temps considérable dans un environnement quelque part ailleurs. Elles ne se sentent pas liées à ce qu'on appelle es valeurs fondamentales de la société." (Peter Sloterdijk, dans "La Critique de la raison cynique").


Les mots de Lilith lorsqu'elle fut expulsée par Adam du Paradis, : "L'herbe va envahir vos villes" peut aussi bien évoquer une menace apocalyptique qu'une prophétie d'Arcadie. Dans cette scène de l'Ancien Testament, on peut trouver les trois éléments d'un triangle dynamique de l'histoire de l'art : Lilith (l'individu), le paradis (la nature) et la ville (la collectivité).


Modifier les attitudes et les valeurs organise la relation entre la nature, l'individu et la collectivité. Ce triangle est introduit et réorganisé par les artistes dans l'exposition : débutant avec des oeuvres de G.B. Piranese, celle-ci reprend la vision romantique des villes et des paysages. Il s'agit de renversements de pouvoir entre le spectateur et l'objet observé. L'environnement n'est plus soumis à la puissance du regard humain qui subit en fait avec force son influence.


Un groupe d'hommes chantant en choeur s'échappe d'un building dans les airs; l'espace caché entre deux murs est contraint de s'ouvrir pour révéler des procédés mentaux; des nuées de brouillard nous entraînent dans un univers de paysages psychologiques; un chemin de A vers B se transforme en lieu de contacts humains; des briques incrustées de paillettes soudent les forces terrestres et extraterrestres; un médium, debout, raconte une histoire au visiteur, des yeux observent cachés dans les murs, et notre propre image réfléchie se disperse dans les miroirs...










































































Archives 2011

English










Lara Almarcegui, Removing the Wall of a Ruined House, Qidong Street, Taipei, 2008. Courtesy Galerie Konrad Fischer, Düsseldorf

Lara Almarcegui, Removing the Wall of a Ruined House, Qidong Street, Taipei, 2008. Courtesy Galerie Konrad Fischer, Düsseldorf


Ciprian Muresan, Untitled (Shopping Cart), 2010. Courtesy Prometeogallery di Ida Pisani, Milan

Ciprian Muresan, Untitled (Shopping Cart), 2010. Courtesy Prometeogallery di Ida Pisani, Milan


Oeuvres de :
Lara Almarcegui (Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam), Stanley Brouwn, Thomas Grünfeld (Hidde van Seggelen, London, Private collection, The Hague), Ann Veronica Janssens (Galerie Micheline Szwajcer, Antwerp), Suchan Kinoshita (Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam, Nadja Vilenne, Liege), Pieter Laurens Mol (Hidde van Seggelen Gallery, London), Ciprian Muresan (Galeria Plan B, Cluj, Prometeo Gallery, Milano, Wilkinson Gallery, London), Olaf Nicolai (Eigen + Art, Berlin) G.B. Piranesi (Buch – & Kunstantiquariat Hans Marcus, Düsseldorf).

Films de :

Bas Jan Ader (Courtesy of the Bas Jan Ader Estate and Patrick Painter Editions), Hans Op De Beeck (Galleria Continua, San Gimignano / Beijing /Le Moulin; Galerie Krinzinger, Vienna; Xavier Hufkens, Brussels; Marianne Boesky Gallery, New York; Galerie Ron Mandos, Amsterdam), Persijn Broersen & Margit Lukács (AKINCI, Amsterdam), Jesper Just (Gallery Emmanuel Perrotin, Paris), Gregor Schneider (Galerie Konrad Fischer, Düsseldorf).


Personal Matters, Charlotte Fogh Contemporary, Aarhus

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 22 avril au 28 mai 2011. Hidde van Seggelen Gallery, 2 Michael Road - London SW6 2AD (Royaume Uni). Tél.: +44 (0) 20 3441 3652. Ouverture du mercredi au samedi de 12h à 18h. Heures de projections: du mercredi au samedi de 18h30 à 20h.