Ponts dans le ciel
OK, Höhenrausch, Linz (Autriche)

12.05 - 16.10.2011















































































Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse


La Offenes Kulturhaus et ses partenaires poursuivent leur collaboration avec Hohenrausch.2 (Thrill of th Heights). En plus d’une exposition principale chez OK et sur les toits du centre ville, un vaste réseau artistique s’est impliqué dans la conception et la réalisation de ce nouveau projet d’envergure.

Au total, 46 projets artistiques ont été réalisés, certains entraînant la réalisation de nouvelles productions in situ. L’exposition traite des éléments air et eau dans un environnement urbain. Des installations de nature atmosphérique créent des espaces d’interactivité artistique le long du parcours de l’exposition.


Par exemple, Zilvinas Kempinas utilise des ventilateurs pour faire voler des bandes magnétiques ; en parallèle, les 52 chutes d’eau islandaises de Ruri sont projetées sous forme d’archives sonores et photographiques. Un étage plus haut, Stefan Banz couvre le parquet de la grande salle de l’Ok avec de l’eau véritable, déroutant la perception.


Avant le passage en extérieur, Lang/Baumann ont installé une bulle cylindrique emplie d’air propulsée dehors à travers une ouverture. Sur le toit, Fujiko Nakaya modifie un inesthétique pont de garage avec d’innombrables jets d’eau générant un mystérieux vent de mer empli de brouillard. Sur un grand emplacement situé derrière, Jeppe Hein a construit l’un de ses spectaculaires jets d’eau interactifs.


Toujours plus haut, le toit plat d’un centre commercial surplombé de ventilateurs devient un espace d’exposition pour Ursula Stalder et ses objets trouvés dans la lagune de Venise. Dans un clocher rendu accessible par les ponts de Jürg Conzett, Wolgang Dorninger crée de faux bruits de vent avec une machine baroque (qui fonctionne uniquement actionnée par les visiteurs). En revenant dans le Ok, les visiteurs sont accueillis par le panorama céleste réalisé par Eduardo Coimbra avec des tubes de néon. Précédant le passage vers le bâtiment de l’ancien cloître, la machine à fumée de Pipilotti Rist produit de belles bulles d’air éphémères.


La sculpture de tubes de cuivre spiralés de Pepi Maier flotte dans le grenier du couvent des Ursulines, glacée par l’humidité de l’air et une machine de refroidissement. Enfin, passant par la tour nord, les visiteurs atteignent le vaste grenier de l’église des Ursulines. C’est là que Gisela Motta et Leandro Lima présentent une pendule bleue éthérée faite de vagues de néons hydrauliques. Le dernier lieu d’exposition se trouve dans la nef de l’église que Janet Cardiff et George Bures Miller divisent en quatre espaces sonores avec un grand nombre de haut-parleurs.







































































Archives 2011

Ponts dans le ciel, OK, Höhenrausch, Linz

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

English
Deutsch








Liste complète des artistes présentés : Laurien Bachmann Stefan Banz, Erdal Buldun, Bow-Wow, Janet Cardiff, Eduardo Coimbra, Jürg Conzett, Claudia Czimek, Gino De Dominicis, Gerhard Dirmoser, Wolfgang Dorninger, Ronald Duarte, Jack Falanga, Ceal Floyer, Gianfranco Foschino, Dara Friedman, Shaun Gladwell, Laura Glusman, Shilpa Gupta, Hauenschild / Ritter, Jeppe Hein, Hund & Horn, Zilvinas Kempinas, Mathias Kessler, Isabelle Krieg, Katharina Lackner, William Lamson, Lang / Baumann, Pepi Maier, Angelika Middendorf, Vik Muniz, Gisela Motta / Leandro Lima, Fujiko Nakaya, Yoko Ono, Steve Poleskie, Werner Reitere, Pipilotti Rist, Ruri, Michael Sailstorfer, Eva Schlegel, Servaas, Roman Signer, Ursula Stalder.


Exposition du 12 mai au 16 octobre 2011. OK Offenes Kulturhaus Oberösterreich, OK Platz 1 – 4020 Linz (Autriche). Tél. : +43 732 78 41 78. Ouverture du lundi au vendredi de 12h à 22h, samedi, dimanche et jours fériés de 10h à 22h.