Simon Starling, Recent History (Histoire récente)
Tate St Ives, St Ives (Royaume Uni)

05.02 - 02.05.2011





























































































Précédent Suivant

Traduction du communiqué de presse


Tate St Ives présente la première grande exposition au Royaume-Uni de l'oeuvre de Simon Starling depuis qu'il a remporté le Prix Turner en 2005. L'artiste britannique doit créer une oeuvre monumentale in situ, commandée spécialement pour l'exposition, accompagnée d'oeuvres majeures des cinq dernières années, la plupart inédites au Royaume Uni.


Starling va réaliser une réplique exacte à l'échelle 1 d'une pièce réalisée au Pier Art Centre, Stromness - où il a exposé récemment - dans la baie spectaculairement arrondie faisant face aux espaces de Tate St Yves. Confrontant deux sites géographiquement disparates - l'un situé à l'extrême nord des îles britanniques, l'autre pareillement au sud-ouest - l'oeuvre apparaît comme une sorte de "bateau dans la bouteille", reliant de manière incongrue deux lieux distants qui partagent une forte identité culturelle et un intérêt pour l'art britannique d'après guerre, tout particulièrement parmi les Modernistes de St Ives.


A la fois vidéo, cinéma, projections sur écran, photographie et sculpture, le travail de Starling dévoile une histoire riche, surprenante et complexe, mise en lumière à travers son analyse quasi chirurgicale - et parfois elliptique - d'une image, d'un objet ou d'un événement. Les oeuvres choisies pour l'exposition, dans le contexte spécifique des territoires ruraux de Cornouailles, souligne l'intérêt déjà ancien chez Starling pour la relation et l'interaction entre culture et nature, et ses recherches en cours approfondies sur l'évolution du monde matériel.


L'exposition présente The Long Ton, une sculpture faite de deux blocs de marbre blanc en suspension dans l'espace et Red Rivers, vidéo réunissant les récits de deux voyages réalisés à un siècle d'écart. One Ton II évoque très directement le monde matériel. Rendant perceptibles les énormes quantités d'énergie utilisées pour produire d'infimes morceaux de platine, une tonne de minerai extraite d'une mine sud-africaine à ciel ouvert a été nécessaire pour produire les cinq tirages à la main de platine composant l'oeuvre. Une relation claire mais intrinsèque est ainsi établie entre les procédés et l'économie de l'extraction et du raffinage du platine, à travers les images du site lui-même et le processus chimique photographique utilisé pour réaliser l'oeuvre.

















































































Archives 2011

English










Simon Starling, Recent History (Histoire récente), Tate St Ives

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 5 février au 2 mai 2011. Tate St Ives, Porthmeor Beach - St Ives Cornwall TR26 1TG. Tél.: 01736 796226. Ouverture de novembre à février du mardi au dimanche de 10h à 16h20, de mars à octobre tous les jours de 10h à 17h20.










Simon Starling, Autoxylopyrocyloboros, 2006. Courtoisie de l'artiste et The Modern Institute, Glasgow Simon Starling, One Ton II, 2005. Courtesy the artist and Neugerriemschneidere, Berlin. Photo: José Luis Gutiérrez

Simon Starling, One Ton II, 2005. Courtesy the artist and Neugerriemschneidere, Berlin. Photo: José Luis Gutiérrez


Simon Starling, Autoxylopyrocyloboros, 2006. Courtesy the artist and The Modern Institute, Glasgow


Poursuivant son intérêt pour le secteur minier, l'extraction et la géologie, Starling va produire une nouvelle oeuvre en s'appuyant sur des recherches récentes faites dans les mines d'argile de Chine en Cornouailles, mettant l'accent sur l'utilisation contemporaine de ce matériau dans l'industrie papetière en tant que revêtement brillant pour papiers fins.