Topologie, Tate Modern, Londres

Topologie
Tate Modern, Londres (RU)

05.11.2011 - 16.06.2012













































Précédent Suivant

English



Traduction du communiqué de presse


Les mathématiciens ont inventé la topologie dans la première moitié du 20ème siècle comme une théorie générale de l’espace. Elle est d’abord apparue comme une interprétation de l’espace en termes de propriétés de connexion et d’invariabilité lors de transformations. Quelques années après sa création, les psychologues, psychanalystes, architectes, artistes, scientifiques et philosophes ont commencé à utiliser le langage conceptuel des relations, des intensités et des évolutions de cette nouvelle théorie en dehors de son domaine d’origine dans les mathématiques. Limite, bordure, intérieur, extérieur, proximité, déconnexion et coupure sont devenus des notions centrales et le moyen de décrire les champs de force vécus par l’individu. Les idées statiques de l’espace comme contenant ont été remplacées par la compréhension de l’espace en mouvement, de la multiplicité, de la différenciation et de l’intégration exclusive qui ont donné naissance à leur tour aux nouvelles idées de pouvoir, de subjectivité et de création.












































Exposition du 5 novembre 2011 au 16 juin 2012. Tate Modern, Bankside - London SE1 9TG (Royaume-Uni). Ouverture du dimanche au mardi de 10h à 18h, du vendredi au samedi de 10h à 22h.











































Archives 2011

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Eyal Weizman, Intertwined Sovereignty, 2005. © Eyal Weizman

Eyal Weizman, Intertwined Sovereignty, 2005. © Eyal Weizman


La théorie topologique est ainsi devenue le noeud d’un réseau de disciplines. Pour chacune d’elles, la multiplicité de l’espace et l’analyse formelle de ses interrelations s’est montrée efficace. Peu de commentateurs ont cependant rendu explicite la nature de ce terreau topologique, et bien souvent ces réalités mathématiques sont restées à l’arrière-plan. L’exposition Topologie et les événements qui lui sont attachés fournissent un éclairage sur ce qui a été perdu de vue dans cette théorie, en invitant des intellectuels, des artistes et des écrivains contemporains pour présenter la manière dont ils font usage de la topologie dans leur pensée, écriture et démarche.


Giorgio Agamben, Eric Alliez, Étienne Balibar, Drucilla Cornell, Olafur Eliasson, Oscar Guardiola Rivera, David Harvey, Bruno Latour, Catherine Malabou, Achille Mbembe, Sandro Mezzadra, Ernesto Neto, Luiz Alberto Oliveira, Suely Rolnik, Bonaventura de Sousa Santos, Anton Schütz, Peter Sloterdijk, Nigel Thrift, Shiv Visvanathan, Peter Weibel, Margaret Wertheim et Thanos Zartaloudis font partie des personnalités prenant part au projet « Topologie » de la Tate Modern.