Yto Barrada, Riffs
Deutsche Guggenheim, Berlin (Allemagne)

15.04 - 19.06.2011



























































































Précédent Suivant

Traduction du texte de Marie Murraciole


Riffs constitue la première exposition monographique consacrée en Allemagne à l'oeuvre de Yto Barrada, dont les photographies, films, publications, installations et sculptures tournent autour de la situation particulière de sa ville natale, Tanger, au Maroc. Yto Barrada a été sélectionnée comme "Artiste de l'année" 2011 par la Deutsche Bank en raison de son travail profondément imprégné des réalités politiques et sociales en Afrique du Nord depuis plus d'une décennie.


Dans sa première série, A Life Full of Holes : The Strait Project (Une vie en pointillés, le projet du détroit), Yto Barrada évoque un Tanger où l'histoire post-coloniale a provoqué une impasse. Son projet récent Iris Tingitana étend cette enquête aux banlieues en forte croissance de la ville, où la vision monoculturelle des économistes et des promoteurs menacent d'homogénéiser le paysage et les vies humaines.


L'exposition, qui présente à la fois d'anciennes séries d'oeuvres et de nouvelles photographies et vidéos, est mise en scène en trois dimensions avec un rapprochement concerté d'oeuvres. Elle joue sur les distances variées entre l'objectif d'Yto Barrada, vision de la photographe, et ses sujets, et présente toute la gamme des médias qu'elle utilise. Le titre de l'exposition a été inspiré par la musique, où le mot "Riff" représente une figure rythmique, une phrase musicale que certains artistes ajoutent à une partition écrite. Mais le terme renvoie également aux montagnes escarpées du Rif au Maroc, lieu d'insurrection en demande d'idées républicaines, et au Rif Cinema, lieu art-déco qui abrite la cinémathèque de Tanger.


Les trois films, Beau Geste, Playground et Hand-Me-Downs, vont dans le même sens, réarticulant les espaces, les sons et les sens. L'une des figures rémanentes de l'exposition se trouve dans l'arbre, à la fois élément physique et familial. Les arbres constituent une métaphore de la résistance et de la force, du développement de la perception, de la transmission familiale, des changements d'époque, ou encore de l'abri, de la régénération et de l'alimentation, mais aussi de la décoration et du tourisme.


Mémoire et oubli, histoire et fables, détails et mosaïque de la vie quotidienne, sont très présents dans l'exposition, se répercutant d'oeuvre en oeuvre. Le visiteur modifie également ses perspectives, en montant à une mezzanine, en se déplaçant d'espaces de projection feutrés vers un balcon présentant de grands murs dédiés à la photographie ou en s'asseyant dans une salle de projection pour découvrir le programme de la Cinémathèque.


Yto Barrada a grandi entre Tanger et Paris, où elle a étudié l'histoire et les sciences politiques à la Sorbonne, puis rejoint l'International Center of Photography à New York. Sa pratique, qui combine la démarche documentaire et une approche plus analytique de l'image, l'a poussée à revenir dans son pays natal quitté seize ans plus tôt. Maintenant installée à Tanger, elle poursuit son travail sur cet environnement complexe, éludant la rigidité des discours idéologiques ou la narration spectaculaire ou mélodramatique. L'un des engagements de Yto Barrada pour Tanger s'est concrétisée dans la fondation de la Cinématèque de Tanger, premier centre culturel d'Afrique du Nord en cinématographie, qu'elle dirige actuellement. Les programmes de la cinématèque, films, ateliers, archives et expositions itinérantes constituent un nouvel investissement dans le statut spécifique des images et de la représentation dans le monde arabe contemporain et autres communautés approchantes.
















































































Archives 2011

English
Deutsch










Yto Barrada, Riffs, Deutsche Guggenheim, Berlin

© ArtCatalyse International / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 15 avril au 19 juin 2011. Deutsche Guggenheim, Unter den Linden 13/15 - 10117 Berlin (Allemagne). Tél.: +49 (0)3 02 02 09 30. Ouverture tous les jours de 10h à 20h.